Centre Départemental de Ressources en Sciences de l'YONNE
Accueil  >  ACTIVITES / DOSSIERS > C3 - CLASSER LES ANIMAUX AU CYCLE 3 (CM1/CM2)

Rubrique Continuité des apprentissages

C3 - CLASSER LES ANIMAUX AU CYCLE 3 (CM1/CM2)

Le 2 juin 2020 - Bruno HENNOQUE



Madame, Monsieur, chers parents d’élèves,

Afin de vous aider à assurer la continuité des apprentissages, le centre départemental de ressources en Sciences de la DSDEN de l’Yonne vous propose cette courte progression traitant de la classification des animaux au cycle 3. Elle s’adresse directement à vous car c’est à vous qu’il revient de la mettre en œuvre.
Les activités proposées nécessiteront votre présence (celle d’un adulte) aux côtés de l’enfant. Elles ont été choisies car elles ne nécessitent qu’un matériel simple à se procurer.
Ce "parcours" est indicatif et devra, bien évidemment, être adapté au contexte où il sera mis en œuvre et aux besoins de l’élève à qui il est destiné, comme c’est le cas en classe. Des éléments de pédagogie de l’enseignement des Sciences vous sont présentés en préambule, très peu rassurez-vous, notamment les étapes de ce que doit être la démarche d’investigation. Cette démarche sera votre fil conducteur tout au long de ce travail.
Bonnes séances de Sciences !

Bruno Hennoque - Conseiller pédagogique Sciences 89


Les programmes de sciences du cycle 3 (extrait concernant le thème présenté)


Les étapes de la démarche


Fiche élève Sciences (à imprimer ou recopier)



Matériel nécessaire :
Des boîtes ou contenant divers de différentes tailles.
Vous pourrez, si vous le souhaitez, imprimer certains des documents qui vous sont proposés mais ce n’est pas indispensable.


Cette progression s’inspire du livre "Comprendre et enseigner la classification du vivant" (Ed. Belin / sous la direction de G. Lecointre) qui constitue, sans nul doute, la référence dans ce domaine.


1ère étape : un temps pour découvrir et se questionner...

de 15 à 20 minutes

La situation déclenchante, qui doit être motivante et susciter la curiosité...

La situation "déclenchante" consiste ici à visionner la vidéo ci-dessous. Il s’agit de l’introduction d’un film documentaire datant de 2008 qui a pour titre "Espèces d’espèces" (CNRS / Museum d’Histoire naturelle / Arte / France 5 / NHK).

Espèces d'espèces - extrait 1 - VF from Denis van Waerebeke on Vimeo.

L’enfant regarde, dans un premier temps, cette vidéo d’introduction d’une durée de 3 min 13 s. Elle lui présente la diversité du monde vivant et la difficulté qu’on eu les hommes tout au long de leur histoire à les classer. Les méthodes actuelles y sont simplement évoquées.

Cette étape est également celle qui doit faire émerger un questionnement scientifique...

La présentation du problème à résoudre

Dans ce but, soumettez ensuite à l’enfant la consigne/question suivante :
"Dans la vidéo que tu viens de voir, le présentateur parle de systématique... Avant de découvrir ce que signifie précisément ce terme, je te propose l’exercice suivant. Voici une collection d’animaux. Comment toi, jeune "systématicien" débutant, classerais-tu ces différents animaux ?"

(extrait de "Comprendre et enseigner la classification du vivant")

Demander à l’enfant de proposer une reformulation de la question que vous lui avez posée. Au besoin, aidez-le.

Elle pourra être du type :

"Comment classer les animaux de cette collection ?"

🖉 Cette question, à laquelle il doit proposer une (ou des) réponse(s), est copiée par l’enfant sur la fiche élève dans la rubrique "le problème posé". Il aura, au préalable, indiqué le titre "La classification des animaux" et précisé la situation de départ "Visionnage d’un extrait du film documentaire "Espèces d’espèces".


2ème étape : un temps pour exprimer ses idées

de 15 à 20 minutes

Les réponses de l’enfant

Vous pouvez éventuellement laisser, dans un premier temps, l’enfant vous livrer oralement ses représentations sur la question posée mais vous ne devez en aucun cas les influencer.

Laissez-lui ensuite quelques minutes pour qu’il réfléchisse au problème qui lui est posé et qu’il émette des hypothèses quant à la façon de classer ces animaux.

Donnez-lui ensuite la consigne suivante :

"🖉Représente, sur ta fiche dans la rubrique "mes hypothèses", le classement que tu proposes."

Après réflexion, l’enfant note ses hypothèses 🖉 sur sa feuille.

Échangez ensuite avec lui sur ce qu’il a proposé :

- S’agit-il réellement d’un classement ? > rappel : Classer, c’est établir des regroupements d’animaux sur la base d’un critère commun.
- Quelles sont les limites du classement proposé ? > Dans le classement proposé, pourrait-on y faire apparaître d’autres animaux ? tous les autres animaux ?

Rappels pour l’adulte :

- Ranger : c’est l’opération qui consiste à organiser des objets selon un ordre croissant ou décroissant à l’aide d’un critère continu (ex. du plus petit au plus grand).
- Trier : c’est discriminer des objets en fonction d’un critère binaire (ex. qui a un squelette interne ? / qui n’en a pas ?). Il n’y a que deux possibilités.
- Classer : c’est établir des regroupements entre des objets sur la base d’un critère donné, afin de former des ensembles qui reflètent une cause sous-jacente (ex. regrouper les êtres vivants sur la base du partage de caractères communs liés à leur évolution).

Poursuivre par la diffusion de l’extrait suivant :

Espèces d'espèces - extrait 2 - VF from Denis van Waerebeke on Vimeo.

A la suite de ce second extrait, en effectuer une analyse avec l’enfant en lui demandant ce qu’il en retient et, au besoin, en lui posant quelques questions du type :
> Pourquoi est-il important de classer les animaux ? (classer pour comprendre l’histoire de la vie et celle des êtres vivants, leur évolution)
> Quelle distinction fait-on entre trier, ranger et classer ? (voir ci-dessus)
et enfin :
> Comment les systématiciens actuels classent-ils les animaux ? (c’est ce que nous allons découvrir au cours de ces recherches)

Lorsque ce travail est terminé, précisez-lui que l’étape suivante permettra de vérifier si ses hypothèses sont justes ou non.


3ème étape : un temps pour chercher...

de 45 minutes à 1h

L’investigation scientifique

Le contexte a été posé, le problème énoncé ("Comment classer ces animaux ?") et les hypothèses émises par l’enfant. Il est temps maintenant de vérifier ces hypothèses, de les valider ou non...

Les hypothèses émises par l’enfant sont rappelées. L’adulte lui explique alors qu’elles doivent être validées, vérifiées, et que, pour cela, il va maintenant pouvoir disposer de documents qui vont lui permettre de vérifier ce qu’il a imaginé.

Poursuivre alors par le visionnage de cette nouvelle vidéo :

Après analyse de cette nouvelle vidéo avec l’enfant, revenir sur la classification "emboitée" qu’évoque Guillaume Lecointre. Les êtres vivants, ici les animaux, seraient classés par les systématiciens comme dans des boîtes qui pourraient contenir d’autres boîtes...

C’est donc ainsi qu’il va nous falloir procéder. Et pour y parvenir, il va falloir dans un premier temps observer attentivement tous ces animaux et faire une première liste de leurs attributs, c’est à dire des caractères qu’ils possèdent. Proposez à l’enfant de vous citer quelques-uns des attributs que possèdent chaque animal. Puis, demandez-lui de tracer sur sa feuille le tableau ci-dessous (ou imprimez-le).

Ce tableau reprend un certain nombre des attributs qu’aura cité l’enfant. Et sans doute d’autres qu’il aura oubliés. Demandez-lui alors de le compléter en traçant des croix dans chaque case correspondant à un attribut que l’animal en question possède.

En voici la solution (à ne montrer éventuellement à l’enfant qu’après qu’il ait lui-même complété ce tableau) :

Muni de ce tableau, l’enfant va maintenant tenter de classer ces animaux selon la méthode des "boîtes" présentées par le systématicien. Pour cela, vous pouvez utiliser de vraies boîtes (cartons, caisses plastique, boîtes diverses, plats, etc.) ou en fabriquer comme dans cet exemple proposé par des enseignants du Lot-et-Garonne : http://educ47.ac-bordeaux.fr/sciences/fiches/ens-dv-cv-s2-e0.pdf

Solution ici :

Présentation sous forme d’un arbre évolutif :

(extrait de "Comprendre et enseigner la classification du vivant")

Pour terminer, interrogez l’enfant :
"Ce résultat correspond-il à ce que tu avais imaginé ? Te surprend-il ? Comment expliques-tu ces différences (s’il y en a) ?"

La recherche terminée, il faut en rédiger sur la fiche un court compte rendu.

"🖉Complète maintenant les rubriques "mes recherches" et "les résultats obtenus". Représente (ou colle) le classement scientifique obtenu, celui des systématiciens. Tu peux compléter en expliquant comment tu as procédé avec un court texte."


4ème étape (jour 4) : un temps pour conclure...

de 15 à 20 minutes

La synthèse des nouvelles connaissances

L’étape de la vérification terminée, il faut faire le bilan de ce que l’on a appris, confronter les résultats obtenus et les hypothèses, et élaborer un savoir mémorisable.

La conclusion (élaborée avec l’enfant) est à noter sur la fiche élèves 🖉. Voici quelques éléments qui vous aideront à la rédiger :

- On ne classe pas les animaux selon ce qu’ils mangent, l’endroit où ils vivent ou ce qu’ils n’ont pas (ex. invertébrés).
- On classe les animaux par rapport à ce qu’ils ont. On appelle ce qu’ils ont des caractères ou attributs.
- Classer  : C’est établir des relations entre les êtres vivants afin de former des ensembles (au moins deux) sur la base d’attributs communs.
- Les scientifiques classent les êtres vivants selon un ordre qui reflète une cause précise de leur existence : l’évolution des espèces.
- La science de la classification s’appelle la systématique.

Un exemple de conclusion extrait du module de formation "Présentation de la classification du vivant" au cycle 3 (DGESCO-2011)

A la fin de cette progression, il est indispensable de reprendre la fiche élève et passer en revue avec l’enfant les différentes étapes qui ont jalonné sa réflexion.


Recherche suivante

env. 1h

Il s’agit ici de reproduire la progression de la première recherche en proposant à l’enfant une nouvelle collection d’animaux qui permet d’évaluer sa compréhension du travail précédemment effectué.

Pour cela, vous pouvez imprimer la fiche suivante ou lui demander de la recopier :

1. Lui demander de vous rappeler en quoi a consisté la recherche menée précédemment sur la classification des animaux.
2. Lui soumettre le nouveau problème à résoudre :

"Lors de la recherche précédente, tu as classé une collection simple d’animaux. Voici une nouvelle collection, plus importante, celle des animaux du jardin. Tu vas devoir également en proposer une classification."


3. L’enfant complète les différentes rubriques tout au long de la progression de cette nouvelle investigation.
4. Il copie la question qu’il aura reformulée avec votre aide. Elle pourra être du type : "Comment classer ces animaux des jardins ?"
5. Il représente son (ou ses) hypothèse(s) en réponse à cette question dans la rubrique "Ce que je pense".
6. Il complète un tableau des attributs de ces animaux. Puis, représente le résultat obtenu dans la rubrique suivante "Ce qui se passe".

7. Enfin, et avec votre aide, il formule une nouvelle conclusion. Elle se présente sous forme d’une classification "emboîtée" ou d’un "arbre évolutif."


Pour toute remarque, question ou pour faire partager des photos de vos expériences à la maison : cms89@ac-dijon.fr


Si vous souhaitez aller plus loin...

- Une vidéo présentant quelques pistes supplémentaires de travail sur la classification des êtres vivants.

- Comment classe-t-on les animaux ? Une vidéo "L’esprit sorcier".



Si vous souhaitez aller ENCORE plus loin...

- "Comprendre et enseigner la classification du vivant" (Editions Belin, Sous la direction de Guillaume Lecointre)

- Un DVD passionnant sur ce sujet : Espèces d’espèces (CNRS / Museum d’Histoire naturelle / Arte / France 5 / NHK)

- Des logiciels gratuits (Phylogenia, Phylogene, Phyloboite)





Pour toute remarque, question ou pour faire partager des photos de vos expériences à la maison : cms89@ac-dijon.fr